dimanche 30 septembre 2018

Séance du 17 octobre 2018

Date et heure: mercredi 17 octobre 2018 de 19h à 21h

Lieu: INALCO, 65 rue des Grands Moulins - 75013 Paris


Salle 3.08


Proposition d'un schéma d'annotation pour la structure 

communicative du pidgin parlé au Nigéria


Luigi (Yu-Cheng) Liu (Université Paris Nanterre - France, université d'Ibadan - Nigéria)



Nous proposons un schéma pour annoter la structure communicative d’un créole, un pidgin parlé au Nigéria. Ce schéma d’annotation est conçu pour répondre au besoin d’étudier ce qu’on appelle aussi la structure informationnelle (Lambrecht 1996; Mel’čuk 2001; Féry 2008) dans le discours oral de cette langue à partir des corpus constitués. Le terme « communicatif » a été préféré pour mettre l’accent sur le contexte communicatif d’un discours dans lequel nous étudions la structuration de l’information à l’échelle d’un acte illocutoire et à l’échelle d’un discours tout entier.
Dans un premier temps, nous introduisons les éléments de connaissance qui permettront à nos auditeurs de comprendre les textes les plus simples du pidgin nigérian que nous utilisons pour illustrer notre schéma. Nous donnerons quelques caractéristiques de la morphologie, de la syntaxe et du lexique de la langue.
Dans un deuxième temps, nous présentons notre schéma d’annotation en l’illustrant avec des textes annotés. Le schéma spécifie trois types d’annotation: une annotation simultanée de la chaîne de co-référence et de la structure informationnelle (Calhoun et al. 2005; Dipper, Götze & Skopeteas 2007) sur chacune des unités illocutoires que comprend le discours ; et une annotation au niveau discursif où un discours entier est vu comme un réseau relationnel d’unités illocutoires à la façon de la RST (Mann & Thompson 1988) ou de la SDRT (Asher & Lascarides 2003).
Dans un troisième temps, nous proposons de prendre du recul pour souligner un certain nombre de problèmes qui méritent des discussions, avant de passer à l’aide de notre schéma à une observation sur l’interaction de la structure du discours et de la structure informationnelle au niveau illocutoire, et d’en pointer l’intérêt ou les faiblesses.
Enfin, nous conclurons sur les perspectives de recherche d’une thèse dans laquelle ce schéma d’annotation est proposé, selon laquelle une annotation de la structure communicative de qualité est plus qu’essentielle.



Asher, Nicholas & Alex Lascarides. 2003. Logics of conversation. Cambridge University Press.
Calhoun, Sasha, Malvina Nissim, Mark Steedman & Jason Brenier. 2005. A framework for annotating information structure in discourse. Proceedings of the workshop on frontiers in corpus annotations ii: pie in the sky, 45–52. Association for Computational Linguistics.
Dipper, Stefanie, Michael Götze & Stavros Skopeteas. 2007. Information Structure in Cross-Linguistic Corpora: Annotation Guidelines for Phonology, Morphology, Syntax.
Féry, Caroline. 2008. Information structural notions and the fallacy of invariant correlates. Acta Linguistica Hungarica 55(3–4). 361–379. doi:10.1556/ALing.55.2008.3-4.10.
Lambrecht, Knud. 1996. Information Structure and Sentence Form: Topic, Focus, and the Mental Representations of Discourse Referents. Cambridge University Press.
Mann, William C. & Sandra A. Thompson. 1988. Rhetorical structure theory: Toward a functional theory of text organization. Text-Interdisciplinary Journal for the Study of Discourse 8(3). 243–281.
Mel’čuk, Igor A. 2001. Communicative organization in natural language. John Benjamins Publishing Company.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire