vendredi 31 mai 2013

Séance du 11 juin 2013


Date et heure: Mardi 11 juin 2013 de 19h à 21h
Lieu: Pôle des Langues et Civilisations, 65 rue des Grands Moulins - 75013 Paris
Salle: 5.05

Les noms français instant et moment

René-Joseph Lavie (MoDyCo - Université Paris Ouest Nanterre la Défense et CNRS)


Résumé :

Les noms français 'instant' et 'moment' sont substituables 'salvo sensu' dans certaines constructions, dans d'autres ils sont substituables mais avec un changement de sens, ailleurs enfin l'un convient et l'autre est exclu. En première approche 'instant' est souvent présenté comme ponctuel et 'moment' comme duratif. Ceci rend bien compte de certains contrastes ou blocages sans toutefois expliquer *'trois instants importants' / 'trois moments importants' ou 'espoir de tous les instants' / *'espoir de tous les moments', par exemple. Avec des données de corpus et sur un échantillon de vingt-cinq constructions ou contextes, on obtient de meilleurs résultats en reconnaissant une notion de repérage et en caractérisant ces deux mots par leur relation à l'origo temporel – le NUNC de Bühler ou point S de Reichenbach. A ceci seront contraposées deux autres voies explicatives tout aussi essentielles : une 'ontologique' et une 'pragmatique'.

Remarque : Il s'agît de la matière d'un article co-écrit avec Pierre Cadiot, accepté pour paraître dans un numéro des Cuadernos de Filologia Francesa, numéro spécial en hommage au défunt Maurice Toussaint. Voir l'article déposé sur HAL SHS.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire