dimanche 16 janvier 2011

Séance du mardi 08 février 2011

Date et heure: mardi 08 février 2011 à 19h
Lieu: Département Afrique de l'Inalco RDC - 10 rue Riquet 75019 Paris, Métro Riquet

Titre: Constructions modales et discours
Auteur: Paola Pietrandrea

Résumé:
Le discours peut être segmenté dans des unités formellement marquées, qui vont souvent au-delà de la « phrase ». Parmi les nombreuses unités identifiées dans la littérature nous trouvons:
les configurations du discours identifiées par les premiers travaux du G.A.R.S. ;
les unités macrosyntaxiques identifiées par les approches macrosyntaxiques du G.A.R.S., de l’école de Fribourg, aussi bien que de l’école de Florence, en Italie;
Ces unités constituent, entre autres choses, des repères pertinents pour l’analyse de l’expression de la modalité dans les structures du discours.
L’adverbe non factuel italien magari (« peut-être, peut-être bien, mais aussi même»), par exemple, présente une importante polysémie de sens modaux qui peut être expliquée formellement en observant la distribution de cet adverbe dans les configurations de discours. L’analyse de la distribution de magari dans de grands corpus de langue écrite et orale, montre que cet adverbe est dans ses usages associé à la configuration syntaxique de la liste. D’un point de vue fonctionnel, cette régularité est à mettre en relation avec le sens non factuel, commun à tous les emplois de magari : le fait de présenter la situation focalisée par magari comme une option à ne pas exclure parmi les autres prouve que celle-ci est encodée comme une option non factuelle. Ce qui est le plus intéressant, c’est que le sens de magari change en fonction de la liste à laquelle il s’associe. En d’autres termes, la signification non factuelle se spécifie en fonction de la spécification formelle de la liste.
L’observation de la distribution macrosyntaxique et discursive des deux adverbes certamente « certainement » et sicuramente « sûrement », d’ailleurs, permet de relativiser leur apparente synonymie. Malgré leur (quasi‑)synonymie, ces deux adverbes apparaissent dans des configurations de discours tout à fait différentes. Certamente est associé avec des configurations qui encodent une polyphonie, tandis que sicuramente est associé avec des configurations qui encodent l’existence d’un paradigme de jugements alternatifs. D’un point de vue fonctionnel, on peut en conclure que certamente sert à marquer comme certain un contenu en accord ou en désaccord avec d’autres voix discursives, tandis que sicuramente sert à marquer comme certain un contenu en opposition avec d’autres jugements qui peuvent être plus faibles.
L’analyse de la distribution discursive des marqueurs modaux permet de raffiner la définition de certaines catégories modales. A ce niveau d’analyse, il peut également devenir clair que certains aspects des formes modales traditionnellement considérés comme des aspects pragmatiques, tels que par exemple leur fonction interactionnelle, ou textuelle, doivent en fait être prises en compte dans la description sémantique des ces formes et de leurs oppositions paradigmatiques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire